Les poux : un vrai casse-tête pour les parents !

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::init() should be compatible with views_handler::init(&$view, $options) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 744.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user::init() should be compatible with views_handler_field::init(&$view, $options) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user.inc on line 47.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 607.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 607.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_boolean_operator::value_validate() should be compatible with views_handler_filter::value_validate($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter_boolean_operator.inc on line 159.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 134.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 134.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.

Mots-clés :  Poux, Lentes, Pédiculose, Hématophage

02/09/2010

Qui dit rentrée des classes dit… « rentrée des poux » ! Ces petits insectes noirs adorent les cours de récrés et n’épargnent aucune tête. Cheveux longs, courts, bouclés, raides, blonds ou bruns : le pou aime la promiscuité et raffole des bonnets échangés… Comment en parler aux enfants ? Quels sont les traitements pour en venir à bout… s’en s’arracher les cheveux ?

 

Les poux, fidèles amis des enfants !

Votre enfant se gratte la tête sans arrêt ? Cela le démange derrière les oreilles ou à la nuque ? C’est peut-être des poux. Ces petits insectes, qui mesurent entre 1 à 4 mm à l’âge adulte, infestent plus de 100 millions de personnes dans le monde chaque année. Cible préférée : les enfants de 3 à 11 ans, quel que soit le sexe ou le milieu social ! Contrairement aux idées reçues, le pou ne saute pas comme une puce, il ne vole pas comme un moucheron… En revanche, c’est un excellent sprinter et un bon nageur, qui résiste à la douche ou à la piscine. Son arme secrète ? Des pattes pourvues de crochets, qui lui permettent de s’agripper aux cheveux et de résister aux mouvements de tête, au brossage… Loin des cheveux, le pou survit rarement plus de 36h et meurt de faim. A ce jour, on ne lui connaît aucun prédateur.

 

Pourquoi la tête gratte-t-elle quand on a des poux ?

Comme un petit « vampire de tête », le pou se nourrit exclusivement de sang humain (on dit qu’il est hématophage). A jeun, il est plutôt de couleur blanchâtre, mais une fois rempli de sang, sa couleur va brunir. Généralement, le pou se nourrit 2 à 4 fois par jour, en piquant le cuir chevelu. Les démangeaisons ressenties sont dues à une réaction allergique à la salive du pou, qui contient un anticoagulant très irritant.

 

Pourquoi les enfants ont-ils des têtes à poux ?

Les poux adorent l’école et raffolent des jeux « côte à côte »  car ils peuvent passer d’une tête à l’autre très facilement ! Généralement, les filles attrapent plus de poux que les garçons, car elles jouent « collées » les unes aux autres : tête à tête, jeu de la coiffeuse... Par ailleurs, les cheveux longs représentent un superbe terrain de jeu pour les poux, et sont donc plus difficiles à traiter.

 

Une saison pour les poux ?

Les poux sont présents toute l’année, quelle que soit la saison, mais l’on observe des pics de contamination en été et en automne, liés aux emplois du temps des enfants : accueil collectif pendant les vacances (colonies de vacances, centres de loisirs), rentrée des classes…

 

Comment parler des poux à votre enfant ?

Pour un enfant, attraper des poux est vécu comme une punition. Très souvent, il se sent sale, il a honte et préfère cacher « la vérité » à ses camarades. Dans un premier temps, il faut dédramatiser en lui expliquant que cela peut arriver à tout le monde. En effet, attraper des poux n’est pas une question de manque d’hygiène. Au contraire, les poux préfèrent les têtes propres aux cheveux gras. Ensuite, il faut signaler à la maîtresse que votre enfant a des poux, afin d’éviter toute contamination. Un seul camarade non traité peut entraîner une « colonisation » de la classe entière, car la femelle pond une dizaine de lentes par jour en moyenne… soit 70 œufs en une semaine !

 

Comment repérer des poux ?

Ces parasites sont difficiles à repérer car ils sont minuscules. En règle générale, il faut être vigilant dès que votre enfant se gratte la tête ou se plaint de démangeaisons. Où chercher en premier ? Il faut examiner en priorité la nuque, le derrière des oreilles, les tempes, car ce sont des zones privilégiées pour la ponte. La raison : ces endroits réunissent toutes les conditions « capillaires » requises pour la survie : température comprise entre 28°C et 32°C (le pou n’aime pas trop la chaleur), zone humide, aérée…

 

 

Lentes vivantes ou mortes ?

Si les poux ne sont pas toujours visibles, les lentes, elles, sont facilement repérables, par leur couleur blanchâtre. La différence avec les pellicules ? Les lentes sont bien fixées au cheveu et difficiles à décoller. Si vous repérez une lente, à la base du cheveu, brillante et de couleur caramel… c’est signe qu’elle est vivante ! En revanche, si la lente est blanche, loin du cuir chevelu, c’est une coque vide, et le pou court quelque part !

 

Quels traitements pour se débarrasser de ces parasites ?

Il existe plusieurs traitements pour venir à bout des poux et de lentes, à base de malathion, de pyréthrinoïdes ou de lindane. Petit bémol, ces produits insecticides peuvent engendrer des irritations et sont contre-indiqués en cas d’asthme et de maladie respiratoire. On privilégie désormais les lotions à base d’huile de coco, de monoï ou de dérivés de silicone, qui asphyxient les poux. Avantage : moins agressives pour le cuir chevelu, elles sont plus faciles à appliquer et n’ont pas les mêmes contre-indications que les sprays.

Si les lotions anti-poux classiques restent assez efficaces, on note depuis les années 70 une recrudescence mondiale de pédiculose. En effet, comme de nombreux parasites, les poux ont développé une résistance chronique aux insecticides contenus dans les lotions et shampooings. De nouveaux traitements plus naturels sont sur le marché, et la recherche fonde beaucoup d’espoir sur un comprimé anti-poux, développé par le professeur Chosidow, en collaboration avec Bruno Giraudeau, chercheur à l'Inserm.

 

En résumé, tout ce que vous devez retenir sur les poux

 

>> Les poux sont des petits insectes de 1 à 4 mm, de couleur noire. Ils ne sautent pas, ne volent pas mais courent très vite ;

>> Ils ne transmettent aucune maladie ;

>> Les poux sont solidement ancrés aux cheveux grâce à leurs paires de pattes, dotées de crochets ;

>> Les lentes ressemblent à des pellicules. A une différence près : elles sont bien fixées aux cheveux et résistent au brossage ;

>> La contamination se fait par contact direct ou lors d’échanges de bonnets, peignes et brosses ;

>> Une inspection régulière de la tête de votre enfant reste la meilleure des préventions.

Bien être et sante: 
Retour à l'accueil de Les dossiers des GlobulX

avec le soutien de :