Gastro-entérite : le cadeau empoisonné de l’hiver…

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::init() should be compatible with views_handler::init(&$view, $options) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 744.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user::init() should be compatible with views_handler_field::init(&$view, $options) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user.inc on line 47.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 607.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 607.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_boolean_operator::value_validate() should be compatible with views_handler_filter::value_validate($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter_boolean_operator.inc on line 159.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 134.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 134.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
31/08/2010

Diarrhée, douleurs au ventre, nausées : chaque année, l'épidémie de gastro-entérite sévit en hiver et est responsable de plus d'un million de consultations ! Le plus souvent bénigne, cette infection peut être redoutable pour les personnes fragiles…

 

Qu’est ce qu’une gastro-entérite ?

La gastro-entérite est une inflammation, le plus souvent d’origine infectieuse, qui touche le tube digestif, en particulier les muqueuses tapissant la paroi de l’estomac et de l’intestin. Elle est souvent due à un virus, le rotavirus, responsable à lui seul de 300 000 épisodes de gastro-entérites (dont 160 000 épisodes sévères chez l’enfant de moins de 5 ans). Comme tous les virus, il n’est pas sensible aux antibiotiques et il est particulièrement contagieux et résistant puisqu’il peut survivre plusieurs jours sur des objets environnants.

Plus rarement, la gastro-entérite peut être causée par une bactérie (salmonelle), un parasite ou un champignon, surtout en été. Ces micro-organismes se transmettent soit par contact avec une personne déjà malade, soit par l’intermédiaire d’aliments, d’eau ou de boissons contaminés par une bactérie, dont la prolifération est favorisée par la chaleur. On parle alors de toxi-infection.

On estime en moyenne qu’un enfant souffre de 1,3 à 2,3 épisodes de gastro-entérite par an. Avec des risques majorés s’il fréquente une collectivité.

 

Quels sont les symptômes de la gastro-entérite ?

La gastro-entérite provoque des douleurs abdominales, accompagnées de diarrhées, nausées et vomissements et parfois de courbatures, de maux de tête et de fièvre. Si cette infection intestinale est courante, voire banale, elle peut s’avérer dangereuse chez les personnes âgées et les enfants en bas âge. Le risque majeur étant alors la déshydratation, qui peut se déclarer en moins d'une journée de diarrhée. Une déshydratation sévère peut constituer une menace vitale et  justifier une hospitalisation en urgence.

 

Peut-on éviter la contamination ?

Le rotavirus, principal virus responsable des épisodes de gastro-entérite, est très contagieux et résistant. Sa transmission persiste malgré l’application de bonnes conditions d’hygiène.

Pour les petits, la meilleure prévention reste la vaccination. Deux vaccins buvables sont actuellement disponibles en France. Destiné aux nourrissons, dès l’âge de 6 semaines, ce vaccin est administré en trois doses, la dernière devant être donnée avant l’âge de 6 mois. En effet, après 2 contacts avec le rotavirus, l’enfant aura développé des défenses immunitaires suffisantes pour éviter les diarrhées aiguës. Pour l’instant, ce vaccin ne fait pas partie du calendrier vaccinal et n’est pas proposé de manière systématique.

 

 

Quels sont les signes annonçant une déshydratation ?

La déshydratation peut survenir en quelques heures. Il existe différents degrés mais à la moindre suspicion, il est important de consulter un médecin ou d’aller aux urgences pour les nourrissons :

- soif intense,

- perte de poids (qui correspond en fait à la quantité d’eau perdue),

- yeux cernés ou creux,

- chez les nourrissons, la fontanelle (sur le dessus du crâne) est rentrée vers l’intérieur,

- sécheresse de la bouche,

- teint pâle ou gris,

- urines foncées, peu fréquentes,

- grande fatigue,

- troubles du comportement (désorientation) et somnolence anormale.

 

Comment soigner une gastro-entérite ?

N’hésitez pas à consulter votre médecin surtout si votre enfant a plus de 3 selles très rapprochées et/ ou s’il vomit tout ce que vous lui proposez, y compris le soluté de réhydratation, et/ou s’il a une fièvre très élevée.

Une fois l’infection déclarée, le traitement consiste à soigner les symptômes car il n’existe aucun médicament anti-viral spécifique. Le traitement consiste essentiellement à lutter contre la déshydratation et contre la fièvre. En cas de nausées et de vomissements, votre médecin traitant pourra vous prescrire un anti-vomitif.

La déshydratation : donnez régulièrement à boire à votre enfant (en petites quantités, mais fréquemment). Il existe sur le marché des solutés de réhydratation, très efficaces qui permettent une réhydratation précoce. Si vous utilisez ce genre de solutés, ne le mélangez pas à un jus de fruits, car cela altèrerait le rapport glucose/sodium et ne permettrait pas une réhydratation optimale. En règle générale, le sachet de soluté de réhydratation est à dissoudre dans 200ml d’eau.

Chez le nourrisson, on cesse de lui donner du lait (sauf en cas d’allaitement) et on  privilégie les solutés de réhydratation à volonté (en petites quantités répétées) pendant 6 heures. Vous pouvez également opter pour du lait sans lactose pendant quelques jours.

Chez les plus grands, veillez à ce qu’ils boivent suffisamment et évitez certains aliments indigestes ou favorisant le transit (lait, fruits acides, légumes verts). Privilégiez plutôt des aliments anti-diarrhéiques : riz, compote de pomme, bananes… Une fois l’épisode passé, vous pouvez réintroduire progressivement les autres aliments.

La fièvre : pour faire baisser la température, vous pouvez administrer à votre enfant des antipyrétiques, de type paracétamol (lire notre dossier  fièvre).

 

Le cola, bon pour la gastro-entérite ?

Contrairement à une idée reçue, il faut éviter de donner du cola pour soigner une gastro-entérite ! Les gastro-entérologues insistent sur le fait que la prise de cola ne compense pas les pertes hydriques et peut, en outre, aggraver les diarrhées (le sucre qu’il contient entraine un appel d’eau dans l’intestin). Pour réhydrater votre enfant, il convient de lui donner une solution de réhydratation orale, remboursée par la Sécurité sociale, et dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

 

En résumé, tout ce que vous devez retenir sur la gastro-entérite

-  La gastro-entérite est une inflammation qui touche l’estomac et l’intestin ;

- Elle est provoquée par un virus (le plus souvent le rotavirus), et plus rarement par une bactérie (salmonelle), un parasite ou un champignon ;

-  Elle se caractérise par des nausées, douleurs abdominales, diarrhée et fièvre ;

- Courante, et banale, cette infection peut être dramatique chez les personnes fragiles, en provoquant une déshydratation sévère ;

-  Une fois déclarée, le traitement consiste à soigner les symptômes : médicaments anti-vomitifs, antipyrétiques et solutés de réhydratation.

 

Retour à l'accueil de Les dossiers des GlobulX

avec le soutien de :