Destination vaccins !

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument::init() should be compatible with views_handler::init(&$view, $options) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument.inc on line 744.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user::init() should be compatible with views_handler_field::init(&$view, $options) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user.inc on line 47.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 607.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 607.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_boolean_operator::value_validate() should be compatible with views_handler_filter::value_validate($form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter_boolean_operator.inc on line 159.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 134.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 134.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/www/www.globulx.com/www/sites/all/modules/views/views.module on line 906.
02/09/2010

Vous envisagez d’emmener votre enfant à l’étranger ? Certaines destinations tropicales, si idylliques soient-elles, peuvent présenter de graves risques pour votre santé et celle de votre petite famille… Avant de boucler vos valises, il est donc indispensable d’être à jour de ses vaccinations !

 

Pourquoi est-ce important de voyager « bien vaccinés » ?

Escapade en Europe de l’Est, safari en Afrique, vacances sous le soleil du Brésil … Quelle que soit la destination de vos prochaines vacances, vérifiez votre couverture vaccinale et renseignez-vous sur les vaccins obligatoires ou fortement recommandés. Les programmes de vaccinations répondent à un double objectif : protéger, d’une part, la population locale contre toute maladie potentiellement véhiculée par le voyageur. Protéger, d’autre part, le voyageur contre les risques encourus dans certaines zones endémiques. Si vous partez à l’étranger, vous devez effectuer les vaccinations au moins 2 mois avant votre départ, pour bénéficier d’une bonne immunité.

 

Le Carnet international de vaccination

Ce carnet répond aux normes fixées dans le règlement sanitaire international de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est individuel, y compris pour les jeunes enfants.

 

Le DTP

Obligatoire depuis 1964, le vaccin DTP est inscrit dans le calendrier vaccinal français, et protège contre trois maladies : la diphtérie, tétanos, et la poliomyélite. Cette vaccination est fortement recommandée quelle que soit la destination. Si la poliomyélite a quasiment disparu de la surface du globe, on note quelques poches de résistance en Inde, au Pakistan et au Nigéria. La diphtérie est également revenue en force dans les pays de l’Est et en Russie, et a refait son apparition en France. Quant au bacille du tétanos, qui vit dans la terre, il est présent sur toutes les latitudes…

A retenir :

La durée de protection du DTP est de 10 ans. Chez les enfants, ayant reçu les doses obligatoires (2,3,4 et 16-18 mois), les rappels sont recommandés tous les 5 ans jusqu’à l’âge adulte, soit vers 6 ans, entre 11-13 ans et entre 16-18 ans.

Chez l’adulte, on compte un rappel tous les 10 ans, pour toute personne ayant été correctement vaccinée pendant l’enfance. Le cas échéant, il faut reprendre le protocole à zéro : une injection 2 mois avant le départ, un rappel un mois avant, et un dernier rappel juste avant le voyage.

  

La fièvre jaune

Le vaccin antiamarile (amarillo signifie jaune en espagnol) est obligatoire si vous séjournez en Guyane et vivement recommandé si vous allez dans une zone endémique d’Afrique ou d’Amérique intertropicale (consulter la liste de pays sur le site de l’institut Pasteur, rubrique « vaccination par pays »). En effet, la fièvre jaune est une maladie particulièrement grave. Transmise par le moustique, elle se manifeste par divers symptômes rappelant la grippe (fièvre, maux de tête, douleurs) et dans les cas graves, elle provoque un ictère (jaunisse) et des fièvres hémorragiques mortelles. Le vaccin contre la fièvre jaune est d’autant plus indispensable, qu’il n’existe, à ce jour, aucun traitement efficace contre cette maladie.

A retenir :

Pour vous faire vacciner, vous devez aller dans un centre de vaccination agréé par le ministère de la santé qui vous délivrera à l’occasion un carnet de vaccination international (voir la liste des centres sur le site du ministère de la Santé). L’injection doit être réalisée 10 jours avant votre départ. Si vous avez déjà été vacciné contre la fièvre jaune, la vaccination doit dater de moins de 10 ans. A noter qu’il n’existe pas de vaccin sous forme pédiatrique. Toutefois, la vaccination peut être effectuée chez les enfants dès l’âge de 6 mois. Elle n’est exigible qu’à partir d’un an.

  

La typhoïde

La typhoïde est provoquée par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés. Elle sévit dans de nombreux pays d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie, où les conditions d’hygiène restent précaires. Le vaccin contre la typhoïde est donc recommandé pour les voyageurs qui se rendent dans un pays en développement, si le séjour doit se dérouler dans des conditions d’hygiène précaire. Cette vaccination est recommandée également aux personnes originaires du Maghreb et du Sous Continent indien, qui retournent en vacances dans leur pays.

A retenir :

Le vaccin est disponible en pharmacie, sans ordonnance. Non remboursé, il peut être administré par votre médecin traitant, 15 jours avant votre départ. La vaccination comporte une seule injection, qui assure une protection pendant 3 ans et peut être proposée dès l’âge de 2 ans. La vaccination ne dispense pas d’appliquer des règles d’hygiène très strictes : ne boire que des boissons en bouteille, décapsulées devant vous, éviter de consommer des fruits ou légumes vendus sur les marchés, se laver les mains etc.

 

L’hépatite A ou B

Si l’hépatite A est en général bénigne, voire inapparente pour les enfants, cette maladie du foie reste très invalidante pour les adultes, et frappe chaque année plusieurs millions de personnes à travers le monde. Cette infection virale se transmet par la nourriture souillée et se manifeste par des symptômes rappelant la grippe, accompagnés de douleurs abdominales, nausées, vomissements parfois ictère. L’hépatite B, quant à elle, est très fréquente en Afrique, Amérique du Sud et Asie du Sud Est. Transmise par voie sanguine et sexuelle, elle peut provoquer cirrhose, cancer du foie et hépatite fulgurante. Effectuée pendant l’enfance ou l’adolescence, la vaccination protège à vie.

A retenir :

L’immunité contre l’hépatite A est acquise en 15 jours. Pour l’hépatite B, vous devez effectuer une première injection 2 mois avant le départ ; la 2e un mois plus tard, et la 3e la veille. Il existe également des procédures express (J-21 ; J-10 ; J 0). Il existe des vaccins combinant hépatite A et typhoïde (Tyavax) ; hépatite A et B (Twinrix).

  

La méningite

Cette infection des méninges est présente partout, y compris en France. Elle se traduit par de fortes fièvres, maux de tête, vomissements et raideur caractéristique de la nuque et du dos. Les méningites d’origine virale se guérissent sans séquelle, contrairement aux méningites bactériennes, qui représentent une urgence absolue. Sans traitement immédiat par antibiotiques, elles conduisent au décès.

A retenir :

La vaccination contre le méningocoque est obligatoire pour les personnes se rendant en pèlerinage à la Mecque et à Médine. Elle est conseillée au Brésil, au Pérou, au Chili, en Afrique tropicale et en Inde.

 

Les encéphalites

D’origine virale, bactérienne ou parasitaire, cette inflammation, qui affecte le cerveau, sévit dans les zones rurales d’asie du sud-est (encéphalite japonaise) pendant la saison des pluies. Transmise par le moustique, elle est responsable de 45 000 contaminations annuelles.

A retenir

Un vaccin est disponible et administré uniquement dans un centre de vaccination agréé. Le schéma vaccinal comporte 2 injections et la protection dure 3 ans. Il est recommandé à partir de 18 ans. Pour bénéficier d’une couverture immunitaire optimale, il convient d’avoir réalisé les 2 injections une semaine avant votre départ. L’encéphalite à tiques, est quant à elle très présente en Europe de l’Est et Europe Centrale. Le risque est lié à l’activité en plein air (camping, randonnées pédestres) exposant le voyageur aux morsures de tiques. Le vaccin, disponible en pharmacie sans ordonnance, est administré uniquement dans un centre agréé de vaccination à partir de 1 an (demi-dose). Il doit être pratiqué 5 mois avant votre départ.

Ces vaccinations doivent être complétées de mesures de prévention contre les moustiques et contre les tiques : vêtements couvrants, imprégnés d’insecticides et produit répulsif sur les zones découvertes.

   

La rage

Le vaccin préventif contre la rage est fortement conseillé si vous pensez séjourner dans des zones isolées, où la rage est répandue.

A retenir

Disponible en pharmacie sans ordonnance médicale, il doit être effectué 1 mois avant votre départ. Il n’existe pas de forme pédiatrique du vaccin, mais la vaccination est recommandée chez tous les bébés globe trotteurs, en âge de marcher. La durée de protection du vaccin est de 5 ans.

 

Retour à l'accueil de Les dossiers des GlobulX

avec le soutien de :